Chiropraxie et grossesse

La grossesse est un moment riche en bouleversements pour la femme enceinte et son corps. Avec une approche douce et non médicamenteuse, la chiropractie sera votre alliée de choix pour vivre cette période avec sérénité et sans douleur.

Après vous avoir présenté brièvement ce qu’est la chiropractie, cet article détaillera les principaux changements rencontrés lors de la grossesse et les bienfaits de la chiropractie sur leurs possibles conséquences.

 

  • Qu’est ce que la chiropractie ? 

Thérapie manuelle de référence pour les douleurs du dos et des articulations, la chiropractie s’intéresse au patient dans sa globalité. En effet, en agissant sur le système nerveux, le suivi chiropratique permet au corps de retrouver un équilibre aussi bien physique, chimique qu’émotionnel. Avec son approche naturelle, elle offre un accompagnement spécialisé et adapté à tout âge (du nourrisson à la personne âgée), particulièrement indiqué pour la femme enceinte.

  • Les changements posturaux/hormonaux : 

Lors de la grossesse, le corps de la femme fait face à de nombreux changements posturaux et hormonaux. Bien que ceux-ci soient nécessaires au bon développement de bébé, ils peuvent également être à l’origine de douleur ou d’inconfort pour la future maman

  1. Postures  : en moyenne, une femme enceinte prendra autour de 12kg lors de sa grossesse. Le poids du bébé se situant à l’avant du corps, le centre de gravité de la femme enceinte se voit déplacé, et sa lordose lombaire accentuée au fil des mois. L’augmentation de cette courbure accroît ainsi la pression exercée sur les vertèbres pouvant entraîner des douleurs au bas du dos, de sciatique,..Afin de réduire l’apparition de ces maux et faciliter l’accouchement, il est également important de faire attention à ses positions du quotidien : ne pas croiser les jambes, bien répartir son poids du corps des 2 côtés sans se déhancher pour ne pas créer d’asymétrie au niveau du bassin.
  2. Hormones : en plus des modifications de postures, la grossesse s’accompagne de la libération d’un pic d’hormones. Présente tout au long des 9 mois, les hormones permettent la gestation, le développement du fœtus, la préparation du corps à l’accouchement, le déclenchement du travail, la mise en place de la lactation,.. Leurs actions essentielles peuvent toutefois être à l’origine de maux. En effet, le grossissement des seins en vue de l’allaitement peut conduire à des douleurs dorsales, tandis que l’élasticité augmentée des ligaments pelviens pour faciliter le passage de bébé dans le bassin peut provoquer des douleurs sacro-iliaque. 
  3. Position du bébé: plus la grossesse évolue, moins le bébé a de place dans le ventre de sa maman. Il cherche alors à bouger pour se créer de l’espace et finalement se placer la tête en bas pour une position d’accouchement optimale autant pour la mère que l’enfant. Ces mouvements peuvent entrainer des points de pressions douloureuses pour la femme enceinte (gène costale fréquente) ainsi que des restrictions chez le nouveau-né.
  • Les bienfaits de la chiropractie pour la femme enceinte : 

En lien avec ces variations, les futures mamans peuvent ressentir certains symptômes. Parmi les motifs de consultation les plus fréquents, nous retrouvons : douleur lombaire, sciatique, douleur au niveau du bassin, des thoraciques, tension sous les côtes, tension dans le bas ventre, reflux, ..

Ces symptômes sont communs mais cela ne veut pas dire qu’ils sont normaux. Avec un suivi régulier et adapté, une grossesse sans douleur est possible. 

chiropractie grenoble grossesse

table de chiropractie spéciale grossesse et femme enceinte
table de chiropractie spéciale grossesse et femme enceinte

Lors de ses séances, votre chiropracteur vous accompagne vers un état de santé optimal. En agissant sur les ligaments, les muscles et les articulations, il agit sur le bon fonctionnement du système nerveux de la mère et de l’enfant. Les techniques et outils utilisés sont spécifiques et adaptés aux différents stades de la grossesse. Ces ajustements doux permettent ainsi au corps de se débarrasser ou d’empêcher l’apparition de tensions, de favoriser le retournement du bébé et de faciliter l’accouchement/allaitement grâce à un bon équilibre entre le système nerveux et le système hormonal. 

Au-delà des ajustements, des conseils/exercices à la maison peuvent également vous être présentés afin de poursuivre les bienfaits de la visite en partageant ces moments avec votre partenaire. 

Dans une période où de nombreux médicaments sont contre-indiqués, la chiropractie est une solution sûre, naturelle et efficace pour lutter contre ces douleurs. Elle a un rôle à la fois curatif et préventif. 

Après la naissance, un suivi chiropratique est aussi conseillé afin de corriger d’éventuelles dysfonctions persistantes liées à la grossesse ou à l’accouchement. Votre chiropracteur pourra également examiner votre bébé afin de détecter et corriger de possibles restrictions liées à sa position in-utero ou aux conditions de l’accouchement (césarienne, ventouse,..).

Cet article a été écrit par Apolline Bera, notre chiropracteur. Elle vous accueille les mercredis, jeudis et vendredis chez Mon Ptit Hêtre 9 bis rue Simon Nora à Grenoble. Vous pouvez prendre RDV avec elle en cliquant ici.

 

main de chiropracteur

 

Soldes du 26 juin au 16 juillet 2024